Accueil > Revues > Biologie et recherche > Résumé de l'article
 
      Recherche avancée    Panier    English version 
 
Nouveautés
Catalogue/Recherche
Collections
Toutes les revues
Médecine
Biologie et recherche
Journal de Pharmacie Clinique
- Numéro en cours
- Archives
- S'abonner
- Commander un       numéro
- Plus d'infos
Santé publique
Agronomie et Biotech.
Mon compte
Mot de passe oublié ?
Activer mon compte
S'abonner
Licences IP
- Mode d'emploi
- Demande de devis
- Contrat de licence
Commander un numéro
Articles à la carte
Newsletters
Publier chez JLE
Revues
Ouvrages
Espace annonceurs
Droits étrangers
Diffuseurs



 

Texte intégral de l'article
 
Version imprimable

Information des patients : évaluation de leurs connaissances après prescription de médicaments dans un CHU parisien


Journal de Pharmacie Clinique. Volume 21, Numéro 2, 115-21, Juin 2002, Information et dispensation

Article gratuit   Summary  

Auteur(s) : S. PATRIS-VANDESTEENE, A. MACREZ, J.-L. QUENON, F. SOURY, P. RUFAT, R. FARINOTTI, B. REGNIER

Résumé : L'information du patient est au cœur de la démarche qualité engagée par les hôpitaux. Concernant le médicament, l'information doit prendre en compte à la fois les conditions d'utilisation, les bénéfices attendus et les risques encourus. Une étude descriptive transversale a été menée dans un CHU parisien, visant à évaluer le niveau d'information d'un échantillon représentatif de patients hospitalisés sortants ou vus en consultation. Pour chaque patient, nous avons étudié les caractéristiques socio-démographiques, le niveau d'information donné pour chaque médicament (indication, modalités et horaires d'administration, durée du traitement, effets secondaires), l'attitude du patient pour s'informer, et le niveau de satisfaction sur l'information donnée. Au total 212 patients en consultation et 197 patients sortants ont été interrogés. Plus de 80 % d'entre eux se déclarent satisfaits de l'information donnée sur leur traitement. Mais si le niveau de connaissance est globalement bon chez les consultants, il reste insuffisant chez les sortants. Dans les deux populations, l'information la moins connue concerne les effets secondaires, tandis que le niveau de connaissance global est le plus faible pour les médicaments administrés par voie locale. La moitié des consultants et le tiers des sortants posent des questions au médecin. Nous avons retrouvé une association entre cette recherche active d'information et un bon niveau de connaissance des traitements. Cette étude montre que si les patients sont plutôt satisfaits de l'information délivrée sur les médicaments, des conseils précis relatifs à la conduite du traitement sont assez souvent omis, notamment en sortie d'hospitalisation, ce qui pourrait favoriser la survenue d'accidents iatrogènes.

Mots-clés : hôpital, information, médicament, risque iatrogène, qualité.

 

Qui sommes-nous ? - Contactez-nous - Conditions d'utilisation - Paiement sécurisé
Actualités - Les congrès
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - Tous droits réservés
[ Informations légales - Powered by Dolomède ]