Accueil > Revues > Biologie et recherche > Résumé de l'article
 
      Recherche avancée    Panier    English version 
 
Nouveautés
Catalogue/Recherche
Collections
Toutes les revues
Médecine
Biologie et recherche
Journal de Pharmacie Clinique
- Numéro en cours
- Archives
- S'abonner
- Commander un       numéro
- Plus d'infos
Santé publique
Agronomie et Biotech.
Mon compte
Mot de passe oublié ?
Activer mon compte
S'abonner
Licences IP
- Mode d'emploi
- Demande de devis
- Contrat de licence
Commander un numéro
Articles à la carte
Newsletters
Publier chez JLE
Revues
Ouvrages
Espace annonceurs
Droits étrangers
Diffuseurs



 

Texte intégral de l'article
 
Version imprimable

Technique TVT : bilan après deux ans de pratique et évaluation de l'acceptabilité post-opératoire


Journal de Pharmacie Clinique. Volume 21, Numéro 2, 99-103, Juin 2002, Pharmacothérapie

Article gratuit   Summary  

Auteur(s) : S. MICARD, R. ABECASSIS, D. BOURIN, F. FAUVELLE

Résumé : En 1999, la technique TVT (tension-free vaginal tape) a été implantée au CHI Le Raincy-Montfermeil pour le traitement chirurgical de l'incontinence urinaire. L'objectif de ce travail était de réaliser un bilan après deux ans de pratique et d'évaluer l'acceptabilité post-opératoire des femmes ayant subi cette intervention. Le bilan a été réalisé à partir des dossiers médicaux des patientes et l'évaluation de l'acceptabilité post-opératoire de la technique a été effectuée à l'aide d'un questionnaire. Au total, 27 femmes ont été traitées par cette technique dont 70 % pour une incontinence urinaire d'effort. Dans 95,5 % des cas, le geste par TVT était isolé et l'intervention était réalisée dans 81 % des cas sous rachi-anesthésie. Aucune complication per-opératoire n'a été décrite, trois complications post-opératoires ont été signalées et deux sections de bandelette ont du être réalisées en post-opératoire. Près de deux tiers des femmes ont été revues en consultation post-opératoire, le résultat était satisfaisant pour 65 % d'entre elles, les autres ayant présenté une apparition ou une exacerbation d'impériosités mictionnelles. Les résultats sur l'acceptabilité post-opératoire ont montré que 83,5 % femmes ne présentaient plus de signes d'incontinence urinaire et que pour 61,5 à 77 % d'entre elles, en fonction de l'item concerné, leurs capacités physiques s'étaient améliorées. Enfin pour plus d'un tiers d'entre elles, une amélioration de leur état émotionnel et de leur qualité de sommeil ont été décrites.

Mots-clés : TVT, incontinence urinaire, acceptabilité post-opératoire.

 

Qui sommes-nous ? - Contactez-nous - Conditions d'utilisation - Paiement sécurisé
Actualités - Les congrès
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - Tous droits réservés
[ Informations légales - Powered by Dolomède ]