Accueil > Revues > Biologie et recherche > Annales de Biologie Clinique > Texte intégral de l'article
 
      Recherche avancée    Panier    English version 
 
Nouveautés
Catalogue/Recherche
Collections
Toutes les revues
Médecine
Biologie et recherche
Annales de Biologie Clinique
- Numéro en cours
- Archives
- S'abonner
- Commander un       numéro
- Plus d'infos
Santé publique
Agronomie et Biotech.
Mon compte
Mot de passe oublié ?
Activer mon compte
S'abonner
Licences IP
- Mode d'emploi
- Demande de devis
- Contrat de licence
Commander un numéro
Articles à la carte
Newsletters
Publier chez JLE
Revues
Ouvrages
Espace annonceurs
Droits étrangers
Diffuseurs



 

Texte intégral de l'article
 
  Version imprimable

Leucémie aiguë myéloblastique sans maturation (LAM1) avec éléments basophiles associée à la translocation t(6;9)


Annales de Biologie Clinique. Volume 61, Numéro 3, 352-7, Mai 2003, Pratique quotidienne


Résumé   Summary  

Auteur(s) : S. Dimicoli, A. Fohlen-Walter, L. Mansuy, J. Buisine, M.-J. Grégoire, T. Lecompte, P. Bordigoni, P. Jonveaux, J.-F. Lesesve , Hématologie biologique, Médecine infantile, Laboratoire de génétique, CHU de Nancy, 54511 Vandœuvre-Les-Nancy anne.fohlen.walterwanadoo.fr .

Résumé : L’observation d’un enfant de 4 ans atteint de leucémie aiguë myéloblastique sans maturation (LAM1) avec éléments basophiles et translocation t(6;9) est rapportée. L’originalité de cette observation est due à la présence de la t(6;9), anomalie cytogénétique rare et de mauvais pronostic, associée à de nombreuses hémopathies (syndromes myélodysplasiques, syndromes myéloprolifératifs, LAM1, LAM2, LAM4 et LAM7), et souvent à des dystrophies morphologiques. La faible chimio-sensibilité de ces hémopathies amène à proposer un traitement par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. La présence d’éléments basophiles dans la moelle peut poser des difficultés diagnostiques (morphologie, étiologie). Les anomalies caryotypiques, lorsqu’elles existent, apportent dans ce cas une aide diagnostique décisive.

Mots-clés : translocation (6\;9), élément basophile, leucémie aiguë myéloïde

Illustrations

Figure 1. Moelle osseuse (MGG × 1 000). Un blaste avec corps d’Auer et un polynucléaire basophile.

Figure 2. Moelle osseuse (MGG × 1 000). Blastes indifférenciés, un blaste avec granulations basophiles et un polynucléaire basophile.


 

Qui sommes-nous ? - Contactez-nous - Conditions d'utilisation - Paiement sécurisé
Actualités - Les congrès
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - Tous droits réservés
[ Informations légales - Powered by Dolomède ]