John Libbey Eurotext

Bulletin Infirmier du Cancer

Répondre aux besoins d’informations des personnes atteintes d’un cancer : le guide SOR SAVOIR PATIENT. Comprendre la nutrition entérale Volume 9, numéro 2, Avril - Mai - Juin 2009

Auteur
chargée de mission en santé, FNCLCC, Paris
  • Page(s) : 50-62
  • Année de parution : 2009

L’information des personnes malades est un enjeu majeur de santé publique. Elle fait désormais partie des droits des malades, en réponse à leur demande croissante d’être informés et impliqués dans les décisions médicales qui les concernent. Depuis 1998, la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) a mis en place un programme d’information et d’éducation des patients atteints de cancer et de leurs proches : les SOR SAVOIR PATIENT (SSP). Ce programme repose sur une méthodologie respectant les critères de qualité en matière de rédaction de documents d’informations destinés aux patients. Le guide d’information SOR SAVOIR PATIENT Comprendre la nutrition entérale, dont un extrait est publié dans ce numéro du Bulletin Infirmier du cancer a pour but d’aider les personnes atteintes d’un cancer et leurs proches à mieux comprendre ce qu’est la nutrition entérale. Des informations et des conseils pratiques permettent au patient et à son entourage de s’approprier progressivement ce type d’alimentation en collaboration avec l’équipe soignante. Le guide permet également d’offrir aux professionnels de santé une base d’informations synthétique validée sur la nutrition entérale afin de mieux communiquer avec la personne malade.La brochure est composée de quatre chapitres qui peuvent se lire de façon indépendante, en fonction des besoins de chacun. Elle comprend également des fiches sur les différents types de sondes utilisées lors d’une nutrition. Un glossaire explique les termes médicaux. Les thèmes traités sont : Qu’est-ce que la dénutrition et quelles sont les conséquences pour la personne malade ? Pourquoi et comment une nutrition entérale est-elle mise en place ? (avant ou après un traitement de chimiothérapie, de radiothérapie ou d’une chirurgie par exemple) Quel est le rôle de l’équipe soignante ? Le rôle du patient et de son entourage est également abordé ainsi que l’organisation d’une nutrition entérale à domicile. Dans le cas d’une nutrition entérale, le patient hospitalisé va apprendre à devenir de plus en plus autonome vis-à-vis de son alimentation. Cet apprentissage se fait avec l’aide de l’équipe soignante. Petit à petit, le patient peut ainsi se préparer à un éventuel retour à domicile.