John Libbey Eurotext

Bulletin Infirmier du Cancer

MENU

Les inhibiteurs des récepteurs de la neurokinine 1 : quel rôle dans la prévention des nausées/vomissements chimio-induits ? Volume 18, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2018

Auteurs
1 Présidente de l’Association française des infirmier(e)s en cancérologie (AFIC)
2 Institut Gustave Roussy, Département innovation thérapeutique et essais précoces, 114, rue Edouard Vaillant, Villejuif, France
3 Centre Eugène Marquis, Infirmière DE, Membre du conseil d’administration de l’AFIC, Rennes, France
4 Hôpital Foch, Département oncologie médicale et soins de support, Infirmière de coordination, Suresnes, France
5 Hôpital Foch, Pôle cancérologie et soins de support, Cadre supérieur de santé, Suresnes, France
6 Hôpital Foch, Département oncologie médicale et soins de support, Suresnes, France
* Tirés à part

ContexteLes nausées/vomissements (NV) sont parmi les effets secondaires les plus fréquents et les plus redoutés par les patients recevant une chimiothérapie ou une radiothérapie. Selon certaines études, près de 35 à 50 % [1, 2] des patients traités par chimiothérapie et/ou radiothérapie souffrent de NV chimio-induits (NVCI) ou radio-induits (NVRI) malgré un traitement antiémétique.Mal ou insuffisamment contrôlés, les NVCI, objets de cette revue, peuvent avoir des conséquences graves : [...]