John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Valeur pronostique de la demi-vie du CA125 et de sa normalisation précoce au cours de la chimiothérapie des tumeurs avancées de l’ovaire : résultats d’une étude multicentrique française Volume 94, numéro 3, Mars 2007

Auteurs
Laboratoire de biologie médicale, Centre Georges-François-Leclerc, Dijon, Laboratoire de Service d’information médicale, Centre Georges François Leclerc, Dijon, Laboratoire de biologie, Institut Claudius Regaud, Toulouse, Laboratoire de biologie, Centre Henri Becquerel, Rouen, Laboratoire de radioanalyse, Institut Bergonié, Bordeaux, Laboratoire d’oncobiologie, Centre René Gauducheau, Nantes, Laboratoire de biologie clinique, Institut Jean Godinot, Reims, Laboratoire de radioanalyse, Centre Paul Papin, Angers, Laboratoire d’oncobiologie, Centre René Huguenin, Saint-Cloud

Les valeurs prédictive et pronostique de la demi-vie du CA25 et de sa normalisation sous chimiothérapie d’induction ont été évaluées sur une population de 494 patientes porteuses d’une tumeur épithéliale ovarienne avancée. Parmi ces 494 patientes de stades IIc à IV, 397 ont développé une récidive (80,4 %) et 382 (77,3 %) sont décédées de leur cancer. Le suivi médian était de 34 mois (extrêmes 3-215). Chez 194 patientes porteuses d’une tumeur de stade III et ayant bénéficié d’une chirurgie de second regard, la demi-vie du CA125 et sa normalisation avant le troisième cycle de chimiothérapie sont prédictifs de la réponse histologique complète en analyses univariée (p < 0,0001 pour les deux paramètres) et multivariée (p respectivement égal à 0,01 et 0,042). La demi-vie du CA125 et le délai de normalisation du marqueur ont une valeur pronostique sur la survie globale (SG) en analyse univariée (p < 0,0001). Dans le modèle de Cox, la demi-vie du CA125 (p < 0,0001), la tumeur résiduelle (p = 0,001), la normalisation du CA125 avant la troisième cure de chimiothérapie (p = 0,014) et l’âge (p = 0,032) sont les facteurs pronostiques indépendants de la SG. En conclusion, la demi-vie du CA125 et le délai de sa normalisation sont des facteurs prédictifs de réponse histologique et des facteurs pronostiques de survie indépendants des autres critères reconnus.