John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Traitement médical des tumeurs stromales gastro-intestinales localisées et avancées : standards thérapeutiques en 2006 Volume 93, supplément 4, Numéro spécial, Mars 2006

Auteurs
Hôpital Edouard-Herriot, Unité d’oncologie médicale et Département d’anatomopathologie, Lyon, Centre Léon-Bérard et Inserm U590, Gresac (LASS-CNRS FRE 2747), 28 rue Laennec, 69008 Lyon, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, Institut Bergonié, Bordeaux
  • Mots-clés : sarcome, GIST, imatinib, inhibiteur de tyrosine-kinase
  • Page(s) : 173-80
  • Année de parution : 2006

Les GIST sont les sarcomes digestifs les plus fréquents. Leur pronostic était redoutable avant la découverte de l’imatinib, traitement ciblé inhibant l’oncogène activé responsable des premières étapes de l’induction tumorale, qui a complètement révolutionné leur prise en charge. Le traitement standard des GIST localisées reste chirurgical ; en cas de maladie localement avancée ou métastatique, le traitement de première intention est l’imatinib à la dose de 400 mg/j poursuivi jusqu’à progression. Les résistances secondaires apparaissent et la médiane de survie sans progression sous imatinib est de 24 mois. Ces résistances secondaires sont liées pour moitié à l’apparition de mutations secondaires dans les gènes KIT ou PDGFRα. En cas de progression sous imatinib, une augmentation de la dose à 800 mg/j apporte un bénéfice dans un nombre important de cas. Après échec à forte dose d’imatinib, d’autres inhibiteurs de tyrosine kinase, tels que le sunitinib, sont en cours de développement.