John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Recherche fondamentale et translationnelle sur le carcinome hépatocellulaire en 2008 : avancées récentes et perspectives Volume 96, numéro 1, janvier 2009

Auteurs
Inserm, U674 ; université Paris-Diderot–Paris-VII, 75010 Paris, France, Inserm, U620 ; université de Rennes-I, 35043 Rennes cedex, France, Inserm, U579 ; Institut Pasteur, 75724 Paris cedex 15, France, Inserm, U841 ; département de virologie, hôpital Henri-Mondor ; université Paris-XII, 94010 Créteil, France, Inserm, U772 ; service d’imagerie, hôpital Beaujon, APHP, 92110 Clichy, France, Inserm, U772 ; service d’anatomie pathologique, hôpital Beaujon, APHP, 92118 Clichy, France, Service d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive, hôpital européen Georges-Pompidou, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France, Inserm, U889 ; université de Bordeaux, 33076 Bordeaux cedex, France
  • Mots-clés : carcinome hépatocellulaire, recherche, voie de carcinogenèse, test diagnostique
  • DOI : 10.1684/bdc.2009.0792
  • Page(s) : 45-50
  • Année de parution : 2009

La carcinogenèse hépatique est en général le résultat d’un processus multi-étapes débutant avec l’exposition à différents facteurs de risque, suivie du développement d’une hépatopathie chronique et d’une cirrhose, véritable lésion prénéoplasique ; et pour finir, après le développement d’un carcinome hépatocellulaire (CHC), il existe de nombreux événements qui vont contrôler l’agressivité de ces tumeurs. Le but de ce travail a été d’identifier les forces et priorités de la recherche fondamentale et translationnelle dans le domaine de la carcinogenèse hépatique dans son contexte international.