John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Quelles approches médico‐économiques choisir pour l‘évaluation de l‘impact des molécules coûteuses en cancérologie ? Le modèle de l‘Herceptin ® dans le cancer du sein métastatique Volume 90, numéro 11, Novembre 2003

Auteurs
Département d‘information médicale, UMR 5823 CNRS, Service d‘oncologie médicale, Centre hospitalier Lyon‐Sud, Coordination de la cancérologie, Direction des services financiers, Centre hospitalier Lyon‐Sud, Hospices Civils de Lyon, 62, avenue Lacassagne, 69424 Lyon Cedex 03 Unité de biostatistiques et d‘évaluation des thérapeutiques Centre Léon‐Bérard, Lyon
  • Mots-clés : évaluation médico‐économique, molécule coûteuse, cancérologie
  • Page(s) : 955-60
  • Année de parution : 2003

Dans un contexte où la maîtrise des dépenses de santé est particulièrement importante, la confrontation du coût de nouvelles thérapeutiques au bénéfice qu‘elles apportent s‘avère indispensable. Ces analyses médico‐économiques ne sont envisageables que dans la phase d‘utilisation des molécules en pratique quotidienne. Différentes approches sont possibles dans le cadre de cette évaluation. Ainsi, l‘évaluation médico‐économique d‘un médicament peut se faire par l‘intermédiaire d‘études cliniques ou de modélisations. On recense dans les études cliniques les essais randomisés, les études non randomisées dites « quasi expérimentales » et les enquêtes d‘observation (ou observatoire). Cette classification correspond à des niveaux décroissants de maîtrise de l‘intervention et de la force de preuve. Enfin, la modélisation est de plus en plus utilisée. Si les essais randomisés constituent le gold standard, les autres études, plus pragmatiques mais d‘un niveau de preuve moindre, peuvent compléter l‘évaluation de nouvelles molécules. Il faut trouver la meilleure adéquation entre l‘objectif de recherche et le type d‘étude. ▴