John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Quelle est la place du sevrage tabagique chez les patients atteints d’une affection cancéreuse Volume 93, numéro 4, Avril 2006

Auteurs
CAM asbl, groupe de recherche et de formation 106, boulevard de Waterloo, 1000 Bruxelles, Belgique, Centre pour le traitement du tabagisme et de la dépendance à la nicotine (CTT) 106, boulevard de Waterloo, 1000 Bruxelles, Belgique, Université Libre de Bruxelles 50, avenue F. Roosevelt, CP 191, 1050 Ixelles et Institut Jules Bordet 1, rue Héger-Bordet, 1000 Bruxelles, Belgique
  • Mots-clés : cancer, sevrage tabagique, revue de la littérature
  • Page(s) : 363-9
  • Année de parution : 2006

Quels sont les bénéfices d’un sevrage tabagique pour les patients présentant une affection cancéreuse ? Ces patients sont-ils motivés pour arrêter de fumer ? Quelles sont les interventions qui leur sont actuellement proposées ? De nombreux articles soulignent les risques liés au maintien du comportement tabagique dans cette population (augmentation des risques de récidive cancéreuse et des risques de cancers secondaires…) ainsi que les bénéfices pouvant être tirés d’une abstinence. Quelques rares études ont même permis d’identifier des différences en termes de qualité de vie entre les patients fumeurs et non fumeurs atteints d’une affection cancéreuse. La littérature montre également que ces personnes désirent arrêter de fumer et sont en attente d’un soutien à ce niveau. Or, seul un nombre très restreint de programmes d’aide se consacrent spécifiquement au sevrage tabagique des patients cancéreux. De plus, les rares travaux ayant évalué l’efficacité de ces programmes comportent généralement d’importants biais méthodologiques. Il faudrait donc à l’avenir explorer en priorité les bénéfices d’un sevrage sur la qualité de vie des patients, mais également favoriser la mise en place et l’évaluation rigoureuse de programmes d’aide spécifiques.