John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

Protocole de prise en charge multidisciplinaire : expérience de femmes québécoises ayant subi une mastectomie prophylactique Volume 100, numéro 3, Mars 2013

Illustrations

Ouvrir l'onglet

  • Auteur(s) : Michel Dorval, Sylvie Pelletier, Karine Bouchard, Christine Desbiens, Jocelyne Chiquette , Université Laval, faculté de pharmacie, Québec, QC, Canada, Centre de recherche du CHU de Québec, 1050, chemin Sainte-Foy, Québec, QC, G1S 4L8 Canada, Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia, CHU de Québec, hôpital du Saint-Sacrement, 1050, chemin Sainte-Foy, Québec, QC, G1S 4L8 Canada, Université Laval, faculté de médecine, Québec, QC, Canada
  • Mots-clés : mastectomie prophylactique, <i>BRCA1</i>, <i>BRCA2</i>, cancer du sein, satisfaction, organisation des services, étude qualitative
  • Page(s) : 201-11
  • DOI : 10.1684/bdc.2013.1708
  • Année de parution : 2013

La mastectomie prophylactique est une mesure efficace, mais controversée, pour réduire le risque de cancer du sein chez les femmes porteuses d’une mutation BRCA1/2. Compte tenu du caractère irréversible et mutilant de cette intervention et de ses conséquences potentielles sur la qualité de vie, une prise en charge clinique multidisciplinaire est recommandée lorsqu’elle est envisagée ou pratiquée.

Cette étude a pour but de rendre compte de l’expérience de patientes ayant bénéficié d’une telle prise en charge lors de leur intervention.

Les propos de 15 patientes ont été recueillis dans le cadre d’une étude qualitative rétrospective menée auprès de femmes ayant subi une mastectomie prophylactique entre 2002 et 2006 au centre des maladies du sein Deschênes-Fabia (CMSDF) à Québec. Les données des entretiens semi-dirigés ont été soumises à une analyse thématique de contenu.

Le dispositif de prise en charge alors en vigueur au CMSDF a été apprécié et jugé nécessaire par l’ensemble des participantes. Des suggestions d’amélioration relativement à l’information et à certains aspects du suivi postopératoire ont été formulées et prises en compte depuis.

Les résultats de l’étude confirment l’utilité et l’acceptabilité d’une prise en charge clinique multidisciplinaire en matière de mastectomie prophylactique.