John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Prise en charge du lymphœdème du membre supérieur après traitement du cancer du sein Volume 94, numéro 7, Juillet-Août 2007

Auteurs
Unité de lymphologie, hôpital Cognacq-Jay, 15, rue Eugène Millon, 75015 Paris
  • Mots-clés : lymphœdème, cancer, sein, physiothérapie décongestive, compression, drainage lymphatique
  • DOI : 10.1684/bdc.2007.0400
  • Page(s) : 669-74
  • Année de parution : 2007

La physiothérapie décongestive complète représente l’élément essentiel du traitement du lymphœdème secondaire du membre supérieur après traitement du cancer du sein. Elle se compose de deux phases. La première, dite « intensive », est destinée à réduire le volume du lymphœdème et repose sur la pose quotidienne de bandages peu élastiques multicouches réalisés avec des bandes à allongement court auxquels on peut associer des drainages lymphatiques manuels. Des exercices sous bandages et des soins de peau complètent le traitement. La deuxième phase, dite « d’entretien », vise à maintenir le volume réduit du lymphœdème. Elle associe le port d’une compression élastique la journée, la réalisation de bandages multicouches peu élastiques la nuit (que la patiente peut faire elle-même) et éventuellement des drainages lymphatiques manuels. Le bénéfice du traitement intensif peut être maintenu au long cours si l’observance au traitement d’entretien est bonne. Une prise en charge nutritionnelle en cas de surcharge pondérale et des mesures pour éviter les infections sont aussi utiles dans la prise en charge du lymphœdème. Le suivi médical doit être régulier et prolongé pour maintenir la motivation indispensable au traitement de cette maladie chronique.