John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

Les facteurs de transcription du groupe PEA3 : régulateurs transcriptionnels dans le processus de cancérisation Volume 93, numéro 10, Octobre 2006

Auteurs
UMR 8161, Institut de biologie de Lille, CNRS, Université de Lille I, Université de Lille II, Institut Pasteur de Lille, BP447, 1 rue Calmette, 59021 Lille Cedex, Laboratoire de virologie moléculaire, Faculté de Médecine, Université Libre de Bruxelles, CP 614, 808 route de Lennik, 1070 Brussels, Belgium, Laboratoire de biologie animale, Bâtiment 470, Faculté des Sciences d’Orsay, Université de Paris Sud, 91405 Orsay
  • Mots-clés : métastase, facteurs de transcription, Ets, PEA3
  • DOI : 10.1684/bdc.2006.0036
  • Page(s) : 985-9
  • Année de parution : 2006

Erm, Er81 et Pea3 sont les trois membres du groupe PEA3 qui fait partie de la grande famille des facteurs de transcription Ets. Ces facteurs régulent la transcription des nombreux gènes, dont plusieurs codant des métalloprotéases de la matrice (MMP), qui sont des enzymes contribuant à la dégradation de la matrice extracellulaire, entre autres, lors de la métastase. De fait, les gènes du groupe PEA3 sont souvent surexprimés dans différents types de cancers humains qui surexpriment également ces MMP et présentent un phénotype de dissémination. Par ailleurs, dans des modèles expérimentaux, la régulation ectopique de l’expression des membres du groupe PEA3 influence le processus métastatique, confirmant ainsi son rôle important dans ce processus.