John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Intérêt de la TEP-TDM au [ 18F]-FDG dans la prise en charge des cancers des voies aérodigestives supérieures Volume 93, numéro 10, Octobre 2006

Auteurs
Service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale, Service de radiologie, Service de médecine nucléaire, Hôpital Timone adultes, CHU La Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille Cedex 05
  • Mots-clés : TEP-TDM, FDG, carcinome épidermoïde, tête et cou, VADS
  • DOI : 10.1684/bdc.2006.0033
  • Page(s) : 1017-25
  • Année de parution : 2006

L’objectif est d’évaluer l’intérêt de la TEP-TDM au [ 18F]-FDG dans la prise en charge des carcinomes des voies aérodigestives supérieures (VADS). Cette étude rétrospective incluait 169 patients, porteurs d’un carcinome épidermoïde des VADS, ayant eu une TEP-TDM pour stadification initiale (n = 47), recherche de tumeur primitive devant une adénopathie cervicale prévalente (n = 22), surveillance post-thérapeutique précoce (n = 68), recherche de récidive tardive (n = 32). Les résultats de la TEP-TDM ont été comparés à ceux de l’imagerie standard réalisée dans le même temps (TDM tête, cou et thorax et échographie abdominale). La panendoscopie, l’analyse histologique des pièces d’exérèse chirurgicale ou des biopsies guidées par l’imagerie, ainsi que le suivi des patients ont servi de référence. La TEP-TDM a été plus performante que l’imagerie standard chez 6,4 % des patients pour la stadification initiale, 18,2 % pour la recherche de tumeur primitive, 20,6 % pour la surveillance post-thérapeutique et 25 % pour la recherche de récidive tardive. Sur l’ensemble des patients, 17,9 % des foyers fixant le FDG et interprétés comme tumoraux étaient des faux positifs. La TEP-TDM est un outil fiable dans la prise en charge des cancers des VADS. Le taux important de faux positifs en représente actuellement la principale limite.