John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

Expression de protéines de la matrice osseuse dans les cancers mammaires humains : rôles potentiels dans la formation de microcalcifications et dans la genèse de métastases osseuses Volume 84, numéro 1, Janvier 1997

  • Auteur(s) : Akeila Bellahcène, Vincent Castronovo
  • Mots-clés : protéines de la matrice osseuse, cancer du sein, métastases osseuses, sialopro-téine osseuse.
  • Page(s) : 17-24
  • Année de parution : 2000

Résumé : Le squelette est la cible privilégiée des cellules métastatiques cancéreuses mammaires humaines. En effet, la majorité des patients présentant un cancer du sein à un stade avancé développent des métastases osseuses responsables d’une morbidité importante. L’ostéotropisme fréquent des cellules cancéreuses mammaires suggère qu’elles possèdent une affinité particulière pour le tissu minéralisé. L’observation que les cellules cancéreuses mammaires sont capables d’induire la formation de microcalcifications au niveau de la tumeur primaire suggère qu’elles peuvent créer un microenvironnement favorable au dépôt d’hydroxyapatite comparable à celui retrouvé au niveau du tissu osseux. L’ostéonectine (OSN), l’ostéopontine (OPN) et la sialoprotéine osseuse (BSP), 3 protéines de la matrice osseuse, sont exprimées dans les cancers mammaires humains. La BSP, une phosphoprotéine comprenant une séquence RGD (Arg-Gly-Asp), joue un rôle important lors de la formation des cristaux d’hydroxyapatite mais aussi au moment de leur résorption en médiant l’attachement des ostéoclastes à la matrice extracellulaire osseuse. La détection de BSP, au niveau protéine et ARNm, dans les tumeurs mammaires et dans 3 lignées cellulaires cancéreuses mammaires (MCF-7, T47-D et MDA- MB-231) indique que les cellules cancéreuses mammaires sont capables de synthétiser cette protéine de la matrice osseuse. Il est intéressant de noter que l’expression de BSP au niveau de la tumeur primaire est corrélée au développement de métastases osseuses et qu’elle est un facteur de mauvais pronostic pour la patiente. Ces résultats suggèrent que l’expression ectopique de protéines de la matrice osseuse pourrait être impliquée dans l’acquisition d’un phénotype ostéotropique par les cellules cancéreuses mammaires métastatiques. Ces observations ouvrent de nouvelles perspectives pour la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans la formation de métastases osseuses.

Illustrations

Ouvrir l'onglet