JLE

Bulletin du Cancer

MENU

Epidémiologie, facteurs pronostiques, bilan d'extension et traitement des cancers bronchiques non à petites cellules Volume 86, numéro spécial 10, Supplément FMC numéro 3, Octobre 1999

Auteurs
Association d'enseignement et de recherche des internes en oncologie (Aerio), 39, rue des Vinaigriers, 75010 Paris

Le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) représente la principale cause de mortalité par cancer à travers le monde. Son épidémiologie est marquée par l'augmentation du nombre d'adénocarcinomes, dans les pays occidentaux, probablement du fait des modifications d'habitudes tabagiques. En plus, des données biologiques communes à la plupart des cancers, le CBNPC possède une carcinogenèse à étapes multiples qui lui est propre. Son traitement a beaucoup évolué ces dernières années. La radiothérapie postopératoire est en passe d'être abandonnée, alors que l'irradiation hyperfractionnée semble améliorer les résultats. La chimiothérapie, seule ou associée à la radiothérapie, est devenue une modalité de traitement reconnue dans les formes évoluées. Enfin, la thérapie génique et les inhibiteurs d'angiogenèse sont en cours de développement.