John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Conservation sphinctérienne et cancer du bas rectum : Plaidoyer pour une étude prospective multicentrique de tentative de conservation sphinctérienne après irradiation Volume 85, numéro 4, Avril 1998

Auteur
  • Mots-clés : adénocarcinome du bas rectum, conservation sphinctérienne.
  • Page(s) : 328-32
  • Année de parution : 1998

Les adénocarcinomes du rectum situés à moins de 6 cm de la ligne pectinée posent le problème de la conservation du sphincter. La réponse à un traitement d’induction peut modifier l’indication chirurgicale initiale. En cas de régression tumorale, la conservation sphinctérienne peut se discuter avec une marge de sécurité de moins de 2 cm. L’amputation est indispensable en l’absence de réponse. Les techniques d’exérèse doivent privilégier l’excision complète du mésorectum et la prévention des complications urogénitales. La résection inter-sphinctérienne permet d’allonger la marge de sécurité distale sans compromettre la continence. La lympha-dénectomie régionale systématique n’apporte rien au contrôle régional. La reconstruction digestive associe à l’anastomose colo-anale un réservoir colique quand les conditions anatomiques le permettent. La stabilité des résultats oncologiques dans le temps devrait permettre de valider ces attitudes thérapeutiques.