John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Cancers génito-urinaires Volume 95, numéro 10, octobre 2008

Auteurs
Département d’oncologie médicale, CRLC Val-d’Aurelle, 34298 Montpellier Cedex 5, Service d’oncologie médicale, CHU Henri-Mondor, 94010 Créteil
  • Mots-clés : facteurs pronostiques, classification pronostique, tumeurs germinales, cancer du rein, cancer de prostate
  • DOI : 10.1684/bdc.2008.0731
  • Page(s) : 975-8
  • Année de parution : 2008

La prise en charge des cancers uro-génitaux est actuellement basée sur des classifications pronostiques établies à partir de l’individualisation de facteurs pronostiques de survie. Outre leur intérêt dans la stratification des patients inclus dans les études de recherche clinique, ces classifications pronostiques ont permis de dégager des stratégies thérapeutiques adaptées aux groupes pronostiques. Leur connaissance est donc indispensable pour optimiser les décisions thérapeutiques. Les tumeurs germinales métastatiques, les cancers du rein métastatiques ou encore les cancers de prostate de stades localisés en sont des exemples. Cette démarche de prise en charge constitue un premier pas vers l’individualisation des prescriptions. Le développement des thérapies ciblées et la meilleure connaissance des critères prédictifs de l’efficacité des traitements devraient permettre, dans un avenir relativement proche, des prescriptions plus individualisées.