John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Activation de HIF1 dans le cancer : implications et conséquences Volume 93, numéro 4, Avril 2006

Auteurs
Centre de recherche de l’Hôtel-Dieu de Québec, Département de médecine, Université Laval, 10 rue McMahon, QC, Canada G1R 2J6
  • Mots-clés : HIF1, cancer, angiogenèse, hypoxie
  • Page(s) : 349-56
  • Année de parution : 2006

Le facteur de transcription hypoxia-inducible factor-1 (HIF1) régule l’expression de plus de 70 gènes impliqués dans la réponse cellulaire à l’hypoxie. Il est composé de deux sous-unités et son activité est régulée par la disponibilité de la protéine HIF1α. Cette dernière est extrêmement labile et soumise à diverses modifications post-traductionnelles modulant sa stabilité et son activité transcriptionnelle. L’hypoxie, de même que de nombreux inducteurs non hypoxiques et lésions géniques, permet la formation d’un complexe HIF1 actif au sein de plusieurs types de cancer humain. Les produits géniques dépendants de HIF1 sont impliqués dans l’angiogenèse tumorale, dans l’établissement d’un métabolisme anaérobie adaptatif ainsi que dans les mécanismes de prolifération, de survie et d’apoptose. Ainsi, le rôle précis de HIF1 dans la progression tumorale demeure encore difficile à définir. Cet article de synthèse présente les mécanismes hypoxiques et non hypoxiques menant à l’activation de HIF1 ainsi que l’implication de cette activation dans le processus tumorigénique en mettant l’accent sur les plus récents développements de la signalisation moléculaire et cellulaire en amont et en aval de HIF1.