John Libbey Eurotext

Cahiers Agricultures

La signalisation hormonale dans la résistance des plantes aux bioagresseurs Volume 18, numéro 6, Biotechnologies végétales et gestion durable des résistances chez les végétaux

Résumé : Pour assurer sa survie face aux stress biotiques, la plante met en place différentes stratégies de défense. Suivant la biologie du parasite et la nature du parasitisme, elle adaptera ses réponses par une régulation fine de ses mécanismes de défense sous le contrôle de ses hormones dont elle va orienter les fonctions. L’acide salicylique, l’acide jasmonique et l’éthylène pilotent des voies de signalisation dont le rôle dans la résistance est le mieux établi. Mais d’autres phytohormones, comme l’acide abscissique, occupent une place prépondérante dans la régulation de la défense des plantes. L’interconnection et la coordination de ces voies de signalisation sont des éléments clés pour une expression optimisée de la résistance des plantes aux bioagressseurs.

Illustrations

Ouvrir l'onglet