John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Une kératite à amibes libres chez un non porteur de lentilles de contact Volume 63, numéro 5, Septembre-Octobre 2005

Auteurs
Laboratoire de parasitologie mycologie, Hôpital du Bocage, Dijon, Service d’ophtalmologie, Hôpital général, Dijon
  • Mots-clés : Acanthamoeba, kératite, traumatisme, diagnostic
  • Page(s) : 531-4
  • Année de parution : 2005

La kératite amibienne est une infection rare mais grave, provoquée par un protozoaire ubiquiste du genre Acanthamoeba. Dans la majorité des cas elle est liée au port de lentilles de contact. Nous présentons une observation de kératite amibienne secondaire à un traumatisme végétal chez un patient non porteur de lentilles de contact. Cette observation souligne l’importance d’un diagnostic précoce de la kératite amibienne, qui conditionne le pronostic visuel. Le diagnostic biologique repose le plus souvent sur la mise en évidence en culture des kystes et des trophozoïtes à partir d’un grattage ou d’une biopsie cornéenne. Le traitement est long, difficile et souvent mis en échec. La prise en charge de cette infection demande donc un dialogue étroit entre clinicien et biologiste, un prélèvement de qualité et des tests de laboratoire rapides et performants.