John Libbey Eurotext

Mon panier ( 0 )

Annales de Biologie Clinique

Une aglycorachie bien surprenante ! A propos d’un cas de neurocysticercose Volume 57, numéro 3, Mai - Juin 1999

Auteurs
Service de biologie, Hôpital neurologique, Lyon
  • Page(s) : 356-9
  • Année de parution : 1999

Un homme âgé de 47 ans, d'origine cambodgienne, installé en France depuis 1975 et dont le dernier séjour au Cambodge remonte à 1985, est adressé à l'Hôpital neurologique en juin 1997. Il se plaint depuis 2 ans de céphalées matinales associées à des vomissements, des vertiges et de légers troubles de la mémoire. Ces céphalées sont plus fréquentes depuis 2 mois et se sont compliquées par l'apparition de troubles visuels. À l'admission, l'examen neurologique est normal. L'examen ophtalmologique montre une acuité visuelle préservée et un œdème papillaire bilatéral en rapport avec une hypertension intracrânienne.