John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Recommandations pour l’accréditation de l’International normalized ratio (INR) pour la surveillance des traitements par antivitamine K en biologie délocalisée selon la norme EN ISO 22870 Volume 76, numéro 3, Mai-Juin 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8

Tableaux

Auteurs
1 Laboratoire d’hématologie, CHU Caen Normandie, Caen, France
2 Laboratoire d’hémostase, Pôle de biologie pathologie génétique, CHRU Lille, France
3 Laboratoire d’hématologie, CHU de Bordeaux – Hôpital Haut-Lévêque, Groupe Hospitalier Sud, Pessac, France
4 Laboratoire d’hématologie, CHU Toulouse, Toulouse, France
5 Laboratoire d’hématologie, CH de Versailles, Le Chesnay, France
6 Laboratoire d’hématologie, CHU Caen Normandie, Caen, France
7 Laboratoire central d’hématologie, Hôpital Necker, AP-HP, Paris, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : international normalized ratio, INR, examen de biologie délocalisée, norme EN ISO 22 870, hémostase, EBMD
  • DOI : 10.1684/abc.2018.1332
  • Page(s) : 271-99
  • Année de parution : 2018

Les examens de biologie médicale délocalisés (EBMD) sont encadrés par les exigences de la norme EN ISO 22870 et de la réforme de la biologie médicale qui les placent sous la responsabilité des biologistes. L’International normalized ratio (INR) est l’examen d’hémostase le plus prescrit. Sa réalisation sur sang capillaire peut être utile dans certaines situations où la décision thérapeutique doit être immédiate mais aussi chez des patients au capital veineux fragile. Développés depuis de nombreuses années pour l’automesure, les dispositifs de mesure de l’INR en biologie médicale délocalisée (INR-EBMD) sont nombreux et ont évolué pour s’adapter à une utilisation en milieu hospitalier. Leurs performances analytiques ont été détaillées dans de nombreuses études. Nous présentons les recommandations de la sous-commission « CEC et biologie délocalisée » du Groupe français d’étude sur l’hémostase et la thrombose (GFHT) pour l’accréditation de l’INR afin d’aider les comités d’encadrement de la biologie délocalisée des établissements de santé, les unités de soins et les biologistes, à se mettre en conformité avec la réglementation. Elles reposent sur les recommandations de la Société française de biologie clinique (SFBC), sur l’analyse de la littérature et sur une enquête de pratiques réalisée auprès de biologistes de centres hospitaliers ou d’établissements privés français.