John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Kingella kingae, agent de sacro-iliite de l’adulte : données récentes à propos de ce pathogène Volume 68, numéro 3, mai-juin 2010

Auteurs
Laboratoire de bactériologie, virologie et hygiène hospitalière, CHU hôpital Sud, Rennes, Service de rhumatologie, CHU hôpital Sud, Rennes, Service de radiologie, CHU hôpital Sud, Rennes, Service d’anatomie et de cytologie pathologiques, CHU Pontchaillou, Rennes, Service de bactériologie, virologie et hygiène hospitalière, Equipe microbiologie, UPRES-EA 1254, CHU de Rennes
  • Mots-clés : Kingella kingae, sacro-iliite, adulte, PCR
  • DOI : 10.1684/abc.2010.0439
  • Page(s) : 341-5
  • Année de parution : 2010

Nous rapportons le cas d’une sacro-iliite à Kingella kingae chez une patiente de 35 ans. Cette observation souligne le pouvoir pathogène pour l’adulte de cette bactérie essentiellement retrouvée chez des enfants mais qui fut longtemps sous-estimée. L’utilisation de flacons d’hémoculture pour l’isolement de Kingella kingae à partir des produits pathologiques et les apports des diagnostics par amplification génique ont permis un net gain de sensibilité dans le diagnostic des infections à Kingella kingae, qui nécessitent une antibiothérapie adaptée.