John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

Intérêt du BNP dans le suivi d’un enfant de 5 ans sous Berlin Heart® : à propos d’un cas Volume 75, numéro 5, Septembre-Octobre 2017

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
1 Laboratoire de biochimie générale, Groupe hospitalier Necker-Enfants malades, AP-HP, Paris, France
2 Service de cardiologie médicale et chirurgicale, Groupe hospitalier Necker-Enfants malades, AP-HP, Paris, France
  • Mots-clés : BNP, cardiomyopathie de l’enfant, Berlin Heart®
  • DOI : 10.1684/abc.2017.1272
  • Page(s) : 557-61
  • Année de parution : 2017

Un garçon de 5 ans et demi est admis à l’Hôpital Necker - Enfants malades pour une cardiomyopathie hypertrophique dilatée nécessitant la mise sous assistance circulatoire de type Berlin Heart®. Ce dispositif permet d’assurer le débit sanguin nécessaire à une hémodynamique normale chez le nourrisson et l’enfant présentant une défaillance cardiaque sévère. L’évolution peut se faire soit vers une récupération complète de la fonction myocardique avec possibilité de sevrage, soit vers l’assistance prolongée en attente d’un greffon cardiaque. L’échocardiographie est la technique la plus largement utilisée pour la détection de la restauration du fonctionnement myocardique chez les patients avec un dispositif d’assistance ventriculaire. Pouvoir disposer d’un marqueur biologique fiable dans ce contexte, notamment chez l’enfant, permettrait de faciliter la prise en charge de ces patients. Dans notre étude, nous avons observé une diminution significative de la concentration en BNP après l’instauration du Berlin Heart® chez le jeune patient et l’évolution des concentrations en BNP en fonction du temps a contribué au suivi du sevrage du Berlin Heart®, parallèlement à la récupération de la fonction myocardique. Néanmoins, l’apport de ce biomarqueur doit toujours être associé aux données échocardiographiques lors des manœuvres de sevrage de l’assistance circulatoire.