John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Etude critique des pratiques de dépistage du diabète gestationnel d’un service de gynécologie obstétrique Volume 67, numéro 2, mars-avril 2009

Auteurs
Service de biochimie de l’HMI Med V de Rabat, Maroc, Service de gynécologie-obstétrique de l’HMI Med V de Rabat, Maroc
  • Mots-clés : diabète gestationnel, dépistage, étude de pratiques
  • DOI : 10.1684/abc.2009.0309
  • Page(s) : 159-62
  • Année de parution : 2009

Notre étude a pour objectif de décrire les pratiques de dépistage du diabète gestationnel au service de gynécologie obstétrique de l’HMI Med V de Rabat, Maroc. Nous avons déterminé la prévalence du diabète gestationnel ainsi que les facteurs de risque. La prescription d’un test de dépistage était réalisée chez 61 % des femmes incluses dans l’étude. L’HGPO à 50 g a été prescrite dans 47 % des cas, une glycémie à jeun seule dans 28 % des cas et une glycémie post prandiale dans 23 % des cas ; 13,4 % des femmes dépistées avaient une glycémie comprise entre 1,30 et 2 g/L une heure après une charge de 50 g de glucose. Parmi ces patientes, 52,63 % n’ont pas réalisé de test HGPO à 100 g. La prévalence du diabète gestationnel est de 7,7 %. En analyse univariée, sont considérés comme facteurs de risque : l’âge, les antécédents familiaux de diabète et les antécédents de macrosomie lors d’une grossesse précédente.