John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Dosage quantitatif de la protéinurie en 2018 : méthodes utilisées, avantages, inconvénients, limites Volume 76, numéro 6, Novembre-Décembre 2018

Auteurs
Edith Bigot-Corbel Pour le groupe de travail SFBC, SFNDT, SNP « Actualités sur les protéinuries » 1 *
1 Laboratoire de biochimie, Centre hospitalier universitaire de Nantes, France
2 Laboratoire de biochimie, Hôpital européen Georges Pompidou, AP-HP, Paris, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : protéinurie, méthodes de dosage
  • DOI : 10.1684/abc.2018.1389
  • Page(s) : 627-31
  • Année de parution : 2018

Aujourd’hui encore, il n’existe pas de méthode de référence pour le dosage des protéines totales urinaires, du fait de la complexité du milieu biologique qu’est l’urine, mais également de la variabilité intra- et interindividuelle de l’excrétion urinaire des protéines. Malgré les progrès réalisés depuis une trentaine d’années, les méthodes permettant actuellement d’évaluer la protéinurie sont colorimétriques ou turbidimétriques et présentent toujours des CV analytiques élevés.