John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

Dosage des immunoglobulines IgG et IgA dans le liquide séminal : intérêt dans l’exploration biologique de l’infertilité Volume 67, numéro 6, novembre-décembre 2009

Nous avons étudié la relation entre les paramètres du spermogramme et des éléments biochimiques du liquide séminal. Dans ce cadre nous avons recherché une corrélation entre les concentrations d’immunoglobulines dans le liquide séminal et les paramètres du spermogramme. Le spermogramme est couramment effectué dans notre laboratoire dans le cadre de l’exploration d’une infertilité. On effectue le dosage immuno-néphélémétrique des immunoglobulines (Ig) IgG et IgA dans le liquide séminal de 17 patients chez lesquels l’analyse du spermogramme a été réalisée. Les concentrations moyennes des IgG et des IgA étaient 83,3 mg/L et 33,6 mg/L, respectivement. Elles étaient significativement différentes (p = 0,001) et significativement corrélées. La corrélation des concentrations des IgG dans le liquide séminal avec les pourcentages d’enroulements flagellaires est apparue statistiquement significative pour les patients ayant des concentrations d’IgA inférieures à 20 mg/L (p < 0,001). En conclusion, le dosage des immunoglobulines (IgG et IgA) pourrait avoir un grand intérêt dans l’exploration de l’infertilité.

Illustrations

Ouvrir l'onglet