John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

Détermination colorimétrique du méprobamate sur urines et liquides gastriques après extraction solide-liquide Volume 57, numéro 2, Mars - Avril 1999

Auteurs
Laboratoire de biochimie, toxicologie et pharmacologie clinique de l’HIA Bégin, Saint-Mandé
  • Page(s) : 237
  • Année de parution : 1999

Le méprobamate est un tranquillisant dont l'autorisation de mise sur le marché en France date de 1956. Seul ou le plus fréquemment associé à d'autres molécules médicamenteuses et/ou à l'alcool, il intervient dans de nombreuses intoxications. Les intoxications incluant le méprobamate représentent en France 5 % des intoxications par les psychotropes [1].