John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

Pastizales y producción animal en las zonas áridas de Argentina Volume 17, issue 1, Janvier-Juin 2006

Figures

See all figures

Authors
Instituto Argentino de Investigaciones de las Zonas Áridas (IADIZA-CONICET), C.C. 507, (5500) Mendoza Argentina, Facultad de Ciencias Agrarias, Universidad Nacional de Cuyo, A. Brown 500, (5505) Chacras de Coria Mendoza Argentina, Centro Nacional Patagónico (CENPAT-CONICET), Bv. A. Brown s/n, (U9120ACF), Puerto Madryn Chubut Argentina
  • Key words: zone aride, Argentine, élevage, production animale, bétail, maladie animale, pastoralisme
  • Page(s) : 242-56
  • Published in: 2006

Productions pastorale et animale dans les zones arides d’ArgentineLes terres arides d’Argentine couvrent environ 108 millions d’hectares, c’est-à-dire 39 % du secteur continental du pays. La diversité caractéristique de cet environnement est liée à son étendue en latitude. L’approvisionnement en eau du bétail est généralement insuffisant. La végétation témoigne d’une certaine dégradation due au surpâturage et à l’exploitation du bois. Environ 59 % des moutons, 52 % des chèvres et 96 % des llamas (Lama glama), vigognes (Vicugna vicugna) et alpagas (Lama pacos) du pays se trouvent en zone aride. La densité du bétail domestique et de la faune est de 2,4 UA/km 2. L’élevage de veaux et de chevreaux pour la production de viande et de moutons pour la production de laine constitue le système de production dominant. Quarante-sept pour cent des veaux atteignent le sevrage alors que le taux est de 80 à 160 % pour les chevreaux et de 40 à 80 % pour les agneaux. La faune est en concurrence avec le bétail domestique pour la nourriture et l’eau ; ils sont confrontés aux mêmes types de problèmes sanitaires.