JLE

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Les récepteurs nucléaires PPARs (peroxisome proliferator-activated receptors) : trois isotypes pour de multiples fonctions Volume 3, special issue 5, Numéro spécial, Octobre 2001

Figures

See all figures

Authors
Institut de Biologie Animale, Bâtiment Biologie, Université de Lausanne, CH-1015 Lausanne, Suisse.
  • Page(s) : 4-12
  • Published in: 2001

Les récepteurs nucléaires font partie d'une superfamille de facteurs de transcription qui regroupe en particulier les récepteurs des hormones stéroïdes et thyroïdiennes, de la vitamine D3 et des rétinoïdes [1]. Ces facteurs de transcription sont impliqués dans de nombreuses fonctions cellulaires comme le développement embryonnaire, la différenciation cellulaire et le contrôle [...]