John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

En quoi la prise en charge de la rhinite peut-elle aider dans celle de l’asthme ? Volume 12, issue 1, Janvier-Février 2006

Authors
Exploration des allergies – Maladies respiratoires, Inserm U454 – IFR3, Hôpital Arnaud de Villeneuve, CHU de Montpellier, 34295 Montpellier cedex 05
  • Key words: allergie, asthme, inflammation, rhinite
  • Page(s) : 55-9
  • Published in: 2006

De nombreux asthmatiques souffrent de rhinite, allergique ou non. Les liens entre ces deux maladies sont forts et démontrés à la fois des points de vue épidémiologique, physiopathologique et clinique. Les études épidémiologiques montrent ainsi constamment que rhinite et asthme sont associés. Les progrès récents de la biologie cellulaire et moléculaire confirment que les mêmes cellules inflammatoires et les mêmes mécanismes sous-tendent la physiopathologie de ces deux maladies. Les données histopathologiques confirment aussi la similitude de l’inflammation nasale des voies aériennes hautes et basses. Enfin, il existe un certain nombre d’arguments démontrant que prendre en charge une rhinite symptomatique chez un asthmatique permet un meilleur contrôle de l’asthme. Ainsi, selon le document ARIA (Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma) rédigé en association avec l’OMS, on doit examiner les symptômes bronchiques et nasaux chez tout sujet souffrant de rhinite ou d’asthme et prendre en charge les deux maladies en même temps.