John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Imagerie des canaux pancréatiques : CPRE ou IRM ? Volume 11, issue 1, Janvier-Février 2004

Figures

See all figures

Author
Fondation Hôpital Saint‐Joseph, 185, rue Raymond‐Losserand, 75014 Paris

La cholangio‐wirsungo‐IRM permet l‘étude du parenchyme hépatique, des vaisseaux et des canaux bilio‐pancréatiques. L‘IRM est une technique non invasive qui permet de visualiser l‘ensemble des canaux pancréatiques dans les conditions physiologiques. À ce titre, la cholangio‐wirsungo‐IRM devrait précéder la cholangio‐pancréatographie rétrograde endoscopique dans l‘exploration des canaux pancréatiques. Les limites de l‘IRM dans le diagnostic des pancréatites chroniques sont représentées par les petites calcifications, mieux visualisées par la tomodensitométrie, et les dilatations débutantes des canaux secondaires, mieux détectées par la cholangio‐pancréatographie rétrograde endoscopique. L‘intérêt de la cholangio‐wirsungo‐IRM dans le diagnostic précoce des tumeurs sur pancréatite chronique reste à déterminer. La cholangio‐wirsungo‐IRM est l‘examen de première intention pour le diagnostic et le bilan préthérapeutique des tumeurs intracanalaires papillaires et mucineuses du pancréas car elle montre les canaux pancréatiques remplis de mucus et non opacifiés par l‘opacification rétrograde endoscopique.