John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Cirrhose biliaire primitive et infection par le virus de l’hépatite C Volume 11, issue 3, Mai-Juin 2004

Author
  • Page(s) : 239
  • Published in: 2004

Auteur(s) : Aurélie Plessier

Floreani A, Baragiotta A, Leone MG, Baldo V, Naccarato R. Primary biliary cirrhosis and hepatitis C virus infection. Am J Gastroenterol 2003 ; 98 : 2757-62. 

Le but de cette étude était de décrire les caractéristiques cliniques de patients ayant une hépatite chronique C (VHC) et une cirrhose biliaire primitive (CBP), en les comparant à celles des patients ayant une cirrhose biliaire primitive (CBP) avec et sans anticorps anti-mitochondrie (AMA). 
Cent soixante-dix patients étaient suivis consécutivement entre 1973 et 1999 pour CBP. Le diagnostic de CBP était admis lorsque les critères suivants étaient retrouvés : AMA > 1/160, perturbations du bilan hépatique et histologie compatible avec le diagnostic. Le diagnostic de CBP séronégative était admis lorsque les critères suivants étaient retrouvés : AMA négatifs, anticorps antinucléaires > 1/160, perturbations du bilan hépatique et histologie compatibles avec le diagnostic. Le diagnostic d’overlap CBP/AHAI était établi selon les critères de Chazouillères et al. Le diagnostic d’overlap CBP/VHC était posé lorsque les critères de CBP (confirmés par des M2+ enimmunoblot) étaient associés à 2 PCR du VHC positives. Les biopsies étaient lues en aveugle par un même anatomopathologiste.
Cent trente-cinq patients avaient une CBP-AMA+, 18 une CBP-AMA-, 3 un overlap CBP-AHAI et 14 un overlap CBP-VHC. Les caractéristiques cliniques et biologiques sont résumées dans le tableau 1. Les patients VHC+ avaient moins de cholestase et un taux d’IgM significativement plus faible. Le risque d’apparition d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) était plus élevé chez eux.1

Caractéristiques cliniques, biologiques et histologiques

  VHC-CBP (n = 14) CBP-AMA+ (n = 135) CBP-AMA- (n = 18)
PAL 115,5 (60-757)* 316 (41-2 079)* 493 (88-1 700*)
γGT 66 (26-719)* 223 (25-1 025)* 221 (44-708)*
IgM 255 (127-580)* 465 (41-2 079)* 411 (171-697)*
Histologie :      
Stade1 et 2 9 (64 %) 71 (52 %) 14 (77 %)
Stade 3 3 (21 %) 39 (29 %) 3 (17 %)
Stade 4 2 (14 %) 17 (13 %)  
CHC 3 (21 %)* 4 (3 %)*  

Au cours de la CBP, un dépistage de l’hépatite C doit être systématique. En effet, le profil clinicobiologique des patients est particulier, avec moins de cholestase mais avec un risque élevé de CHC.

Comparaisons familiales du SII chez les probants ou les descendants au premier degré

Nombre  % IBS (Manning ou Rome 1) OR OR ajusté (âge et sexe) OR ajusté (âge, sexe et somatisation)
Probant        
Malade 90 17 2,72 (1,19-6,25) 2,72 (1,18-6,26) 2,51 (0,94-6,68)
Conjoint 74 7      
Descendant au premier degré     
Malade 30 40 3,36 (0,70-16,02)    
Conjoint 30 17      

Incidence de l’hyperamylasémie, des douleurs abdominales et de la PA post-CPRE



  Somatostatine (n = 135) Placebo (n = 135) p
Hyperamylasémie 26 % 38,5 % 0,03
Douleurs abdominales 12 % 20 % 0,06
PA clinique 4,4 % 13,3 % 0,01
 –  minime 3 9
 –  modérée 3 9
 –  sévère 0 0