John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Les mutations génétiques sont en passe de surpasser les scores pronostiques classiques pour le pronostic de la myélofibrose primitive Volume 19, issue 6, Novembre-Décembre 2013

Author

hma.2013.0845 Auteur(s) : Éric Lippert La myélofibrose primitive est le plus grave des syndromes myéloprolifératifs dits « Philadelphie-négatifs ». En effet, en plus du risque de transformation aiguë estimé globalement à 20 % à dix ans, son histoire naturelle est grevée de complications liées aux cytopénies, en particulier les infections ; le contexte inflammatoire, responsable des signes généraux, est parfois si intense qu’il mène à une cachexie terminale ; le risque thrombotique [...]