John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Le ruxolitinib : une alternative thérapeutique à privilégier pour la réaction du greffon contre l’hôte aiguë corticorésistante post-allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ? [1] Volume 26, issue 4, Juillet-Août 2020

Authors

La réaction du greffon contre l’hôte (GvH) aiguë reste aujourd’hui une complication majeure après réalisation d’une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. Les traitements efficaces sont insuffisants alors que cette complication, potentiellement létale à court ou moyen terme, concerne la moitié des patients allogreffés. Environ 30 à 60 % des patients répondent à un traitement de première ligne par corticoïdes systémiques à haute dose et peu de traitements ont montré une efficacité significative [...]