John Libbey Eurotext

My cart ( )

Environnement, Risques & Santé

CONFÉRENCE EPHMODERN ENVIRONMENT AND PUBLIC HEALTH IN MODERN SOCIETY Volume 11, numéro 1, Janvier-Février 2012

Résumé :

Après quelques mots de bienvenue du ministre allemand des Affaires européennes, le président du comité d’organisation (GA Magnus, procurateur de la Société européenne pour la recherche et la prévention en environnement et santé) ouvre la conférence par une intervention intitulée « La communauté EPH : un socle pour la discussion ». Il débute par un historique d’EPH, qui commence en 1991 par une décision des ministres européens de l’Environnement, et se poursuit en 1993 par une déclaration conjointe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Commission européenne, fixant les objectifs : réduction des émissions, amélioration de la formation des professionnels, création d’un réseau avec échanges d’expérience, rédaction de textes de bonnes pratiques et enfin mise en valeur du rôle des initiatives locales et régionales. La structure matricielle d’EPH en fait un instrument pour la science et la politique en Europe. Les lignes horizontales sont les thèmes émergents et la traduction des résultats scientifiques en décisions politiques, les lignes verticales sont les connaissances des mécanismes, la surveillance et la gestion des données, enfin la définition d’outils de prévention.

Andreas Gies, président d’EPH, insiste ensuite sur l’importance de la pluridisciplinarité pour faire face aux multiples facteurs de risque auxquels nous sommes confrontés. Il résume les enjeux de la problématique santé environnement : augmentation des maladies allergiques, métaboliques, neurodégénératives, vieillissement et menaces sur la biodiversité sont les principaux.

La conférence s’articule ensuite autour de trois grandes sessions : la première passe en revue des résultats de recherche sur les mécanismes et origines des maladies, la deuxième est axée sur la surveillance, la réduction des expositions, l’évaluation et la gestion des risques, et enfin la troisième fait état d’une série de thèmes de recherche prédéfinis, présentés par de courts exposés permettant d’en définir les principaux enjeux, l’objectif étant de les utiliser dans l’avenir pour éclairer la politique européenne de la recherche et la prévention en matière de santé et environnement.