Home > Journals > Biology and research > Annales de Biologie Clinique > Full text
 
      Advanced search    Shopping cart    French version 
 
Latest books
Catalogue/Search
Collections
All journals
Medicine
Biology and research
Annales de Biologie Clinique
- Current issue
- Archives
- Subscribe
- Order an issue
- More information
Public health
Agronomy and biotech.
My account
Forgotten password?
Online account   activation
Subscribe
Licences IP
- Instructions for use
- Estimate request form
- Licence agreement
Order an issue
Pay-per-view articles
Newsletters
How can I publish?
Journals
Books
Help for advertisers
Foreign rights
Book sales agents



 

Texte intégral de l'article
 
  Printable version

Hommage à Jean-Louis Gentillini


Annales de Biologie Clinique. Volume 57, Number 3, 259, Mai - Juin 1999, Editorial


Résumé  

Author(s) : P. Delie.

ARTICLE

Le 12 février 1999, Jean-Louis Gentillini nous a brutalement quittés dans un accident de montagne à la station des Arcs. Marié et père de deux enfants, il était âgé de 52 ans.

Bien qu'il se soit éloigné du monde de la biologie en 1984, nombreux sont les biologistes qui se souviennent de lui. C'était un homme si charismatique et enthousiaste qu'il ne pouvait laisser indifférent.

Après des études de pharmacie à la faculté de Toulouse, il intègre la région du Nord où l'amène son mariage. Il débute sa carrière au centre hospitalier de Tourcoing, d'abord comme assistant puis comme chef de service du laboratoire de biochimie. C'est dans ce cadre qu'il met en pratique les idées qui lui donneront une assise nationale.

Des concepts comme le contrôle de qualité, l'identification positive des échantillons, les protocoles de validation de techniques, sont de nos jours totalement intégrés dans nos laboratoires, mais, dans les années 1970, c'était visionnaire. Pour convaincre ses collègues du bien-fondé de ces principes, il participe à de nombreux congrès et il intègre les instances nationales de biologie en devenant un membre actif des commissions instrumentation et informatique de la SFBC, en y insufflant une énergie qu'il canalisait difficilement.

Il adorait également l'enseignement, et, par ses fonctions hospitalières, de nombreux internes, aujourd'hui biologistes, savent ce qu'ils lui doivent.

Au début des années 1980, le professeur J. Samaille, directeur de l'Institut Pasteur de Lille, lui demande de participer à la mise en place du centre d'examen de santé et à la réorganisation du laboratoire d'analyses spécialisées. Lui-même disait que ce fût ses meilleures années professionnelles où, à la tête d'une équipe enthousiaste, il a concrétisé ses concepts.

C'était avant tout un générateur d'idées et un découvreur, alliant un grand sens critique, de la clairvoyance, de la lucidité et un bel esprit de synthèse.

Quand il considéra que sa mission pasteurienne était terminée, il accomplit un nouveau virage et, en 1984, il quitte le Nord et la biologie pour Genève. Il crée une société de commercialisation de centres d'examens de santé, notamment pour le marché américain. Il était également consultant auprès de sociétés d'investissement dans ses domaines de prédilection : l'informatique, l'électronique et la communication.

Depuis quelques années, il prenait le temps de vivre entre son cabinet de chasseur de têtes et ses activités sportives : le ski, le vélo, la voile. Son enthousiasme et son dynamisme étaient intacts.

Il laisse sous le choc tous ceux qu'il a soutenus de sa fidélité et sa générosité de cœur.

Tout individu qui rencontre un Jean-Louis Gentillini sur sa route est un privilégié. Souhaitons qu'il y en ait d'autres pour honorer la biologie dans ce qu'elle a de plus noble et progressiste. Cette discipline médicale peut lui dire au revoir et merci.


 

About us - Contact us - Conditions of use - Secure payment
Latest news - Conferences
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - All rights reserved
[ Legal information - Powered by Dolomède ]